Groupe de Lyon - Journée d'étude 2018

La prochaine journée d'étude du groupe de Lyon aura lieu à la fin de l'année 2018.

La date et le lieu vous seront transmis prochainement.

 

"Moi et les autres" le fraternel dans la construction du groupe

 

Les inscriptions seront bientôt ouvertes

- Présentations cliniques commentées par René Kaës -

 

Argument

Le lien dans les groupes se décline de différentes manières. Parmi les concepts qui guident la compréhension et l'accompagnement des processus groupaux, nous interrogerons plus particulièrement, au cours de cette 5e journée d'étude, celui du "complexe fraternel".
Développé par René Kaës, dans son ouvrage de 2008, le complexe fraternel fait l'objet de différents niveaux d'appréhension : relais du complexe d'Oedipe, spécificité des relations de fratrie, au service de l'individuation quand il permet le dégagement de la relation au double. Il est aussi impliqué dans le renoncement pulsionnel quant au but, renoncement nécessaire à la construction du lien social.
Le fraternel s'entend comme un lien nécessaire, indispensable à la maturation psychique ou comme un idéal. Il permettrait de renforcer un lien dans le groupe, tout en mettant le thérapeute à l'écart ou au contraire de l'inclure en le considérant comme son égal.
Dans la clinique du quotidien, l'échec du lien fraternel s'invite dans les indications de groupe notamment à partir de constats de mésinscription sociale, de défaut d'affiliation conduisant au retrait ou à la violence, de posture de bouc émissaire trop souvent choisie (harcèlement).
Du côté de nos outils théoriques, que nous apporte ce concept dans nos hypothèses cliniques ? Comment s'articule t-il à d'autres concepts fondamentaux, spécifiques de la pratique groupale ? Le fraternel relève t-il d'une utopie à l'image de la devise "liberté-égalité-fraternité", en écho à l'illusion groupale ? Comment se repère t-il dans les transferts qui se dépoloient dans le groupe ? A quel moment du processus rentre t-il en jeu ? Quel type d'identification vient-il convoquer ?
Ces questions seront mises au travail à partir de présentations cliniques, discutées par René Kaës qui accompagnera nos réflexions tout au long de la journée.