Congrès 2019 à Vannes

XVIIe congrès de psychothérapies de groupes, enfants, adolescents, adultes

Vannes, les 17 et 18 mai 2019

LE GROUPE A L’EPREUVE DES SENS.

Sens, sensation, sensorialité, émotion, affect et représentation

 

Télécharger le bulletin d'inscription : BULLETIN INSCRIPTION CONGRES

Programme à venir en Novembre

 

Les sens, souvent en interaction, sont stimulés de façon externe (toucher, goût, odorat, ouïe et vue) et de manière interne  (conscience de son propre corps, de l’équilibre, capacité à ressentir les températures, la douleur, la faim etc.).   Les sens mettent donc en lien le monde interne (excitable) et le monde externe, et ces échanges se font dans une double position, à la fois active et passive : en effet dans la relation à l’autre chacun reçoit et transmet l’excitation. Ce processus est particulièrement prégnant dans les groupes d’enfants. Le fort effet régressif du groupe entraine l’émergence rapide de formations archaïques qui s’expriment par une sensorialité désorganisée et une grande excitation.

En nous référant à une approche plus théorique, la sensorialité, les éprouvés sont conçus comme les moteurs de la vie psychique, dès son origine. Dès 1891 Freud a l’intuition que le destin des sensations est de prendre sens dans leur association « Nous ne pouvons avoir aucune sensation sans l’associer aussitôt.» et il passera sa vie à articuler traces mnésiques, représentations de chose et représentation de mots, à élaborer des liens entre les éprouvés et les mots, entre le corps et la psyché, entre les rémanences d’éprouvés anciens venant colorer les représentations de situations actuelles et, éventuellement, la force de ces dernières à transformer les premières.

Comment décrire et penser ces sens sens-dessus-dessous qui résonnent entre les enfants et se potentialisent ? Faut-il les laisser se déployer, les éviter, les canaliser ? Et comment ?

Les recherches sur la construction de l’image du corps - liée aux travaux psychanalytiques et neuro-développementaux avec les problématiques précoces - accompagnent notre appréhension de ces phénomènes sensoriels tout en venant enrichir nos connaissances. Le dépôt et l’agencement, dans le groupe, de ces sensorialités ne viennent-ils pas constituer un fonds psychique groupal à partir duquel chacun aura à retrouver sa propre part ?

L’émergence continue de sensorialités déliées des représentations plus ou moins secondarisées - propre à tous les groupes - mérite des études approfondies : ouvre-t-elle à une désorganisation dangereuse de la vie psychique de chacun ou au contraire ouvre-t-elle à un chemin thérapeutique où vont pouvoir se dénouer des formations archaïques figées, enclavées  pour se lier en des représentations plus mobiles venant renforcer la vie psychique, et ce, à quelles conditions (cadre, dispositif, transfert…) ?

Ce congrès se donne comme projet autant une approche clinique (destin de l’odeur, du toucher, du regard, du bruit, des corps dans l’espace, de l’excitation sexuelle….) que théorique des processus groupaux introduit par cette sur-sensorialité.


Tarifs

  • 200 € : par participant
  • 170 € : par personne à partir de 5 inscriptions
  • 150 € : par adhérent du CIRPPA
  • 100 € : par étudiant
  • 360 € : inscription par la formation continue (convention de formation professionnelle)
  • 300 € : inscription par la formation continue à partir de 5 inscriptions