Congrès 2017 à Vannes

XVIe congrès de psychothérapies de groupes, enfants, adolescents, adultes

Vannes, les 9 et 10 juin 2017

Vous avez dit symboliser ?

La symbolisation au sein des groupes thérapeutiques avec et sans objets médiateurs

Pous les grecs, le "sumbolon" était constitué des deux morceaux d'un objet brisé, de sorte que leur réunion, par un assemblage parfait, constituait une preuve de leur origine commune et un signe de reconnaissance. Le symbole évoque une chose en son absence, c'est aussi réunir deux ou plusiers éléments préalablement séparés. Il nécessite donc un travail psychique de transformation autour des termes : séparer, différencier, réunir. Le symbole est enfin le signe d'un rapprochement et d'une reconnaissance, l'individu va devoir trouver dans la relation à l'objet une autre modalité de liaison, il n'y a pas de symbolisation sans objet.

La symbolisation n'est pas univoque mais polymorphe et surtout elle se transforme de façon continue et se complexifie, suivant en cela le parcourt de la pulsion enchaînant liaison-déliaison-reliaison. Les modalités de la symbolisation sont donc différentes suivant l'âge, la pathologie ou la personnalité.

Actuellement les auteurs portent une attention particuliète à l'origine de la symbolisation secondaire, mais il serait plus juste de parler de "symbolisations plurielles".

Cet anvrage corporel est particulièrement repérable dans les groupes d'enfants car il s'épanouit dans les jeux des enfants dans des expressions plus spécifiquement corporelles (cris, mouvements tourbillonnants, courses, tentatives de coups, chutes, pleurs...) mais aussi sensorielles (chaleur, froid, étouffement, nausée, vertige, odeur...) et affectivement (dépression, ennui, rage, euphorie...) et saturent les séances d'un excès difficile à représenter. Les séances pourront se les cas être lues comme des rêves ou des cauchemars.

Ce congrès, dans la continuité du précédent, se propose d'analyser dans quelles conditions cliniques le groupe favorise la symbolisation et comment les objets médiateurs peuvent ou non prendre place dans ce type de cadre dispositif.

Nous poursuivons ainsi notre recherche sur les conditions nécessaires, tant celles liées au dispositif qu'au thérapeute et à sa formation, qui permettent de décrire et comprendre les différents niveaux de symbolisation, afin d'aider les enfants à passer des représentations de chose aux représentations de mots et à la mise en scène, rendant ainsi pensable ce qui ne l'était pas encore.

- Avec la participation de : Anne Brun, Alain Gibeault, Fabien Joly, Claudine Combier, Catherine Potel-Baranes, Emmanuel Reichamann et l'équipe du CIRPPA -


Tarifs

  • 200 € par participant
  • 160 €par personne à partir de 5 inscriptions
  • 150 € par adhérent du CIRPPA
  • 100 € par étudiant
  • 350 € : inscription par la formation continue (convention de formation professionnelle)
  • 300 € : inscription par la formation continue à partir de 5 inscriptions

Liens utiles


Repas du congrès

Le vendredi 9 juin 2017, le CIRRPA vous convie à une soirée exceptionnelle au cœur de l’un des plus belles baies du monde, le Golfe du Morbihan.

A bord du navire restaurant le « Mor Bihan » de la compagnie NAVIX, vous découvrirez la beauté du Golfe au soleil couchant durant un dîner croisière d’environ trois heures qui vous permettra de découvrir ses paysages sublimes, ses nombreuses îles et îlots.

Plus qu’un restaurant vue sur mer, la mer autour de votre assiette ! Des souvenirs inoubliables d’une belle soirée à ne pas manquer !

Les places sur le navire sont limitées, aussi, nous vous invitons à pré-réserver au plus vite votre soirée !

(Tarif : 60 €)